Incendie de nuit
Le Service Départemental d’Incendie et de Secours du Lot (S.D.I.S.)

Établissement public créé par la loi n° 96-369 du 3 mai 1996 relative aux services d'incendie et de secours et codifié aux articles L1424-1 à L1424-68 du Code Général des Collectivités Locales, il est commun au département, à l'ensemble des communes et aux établissements publics de coopération intercommunale (E.P.C.I.) compétents en matière d'incendie et de secours.

Composition

Du Corps Départemental des Sapeurs-Pompiers (C.D.S.P) : organisé en 30 centres d'incendie et de secours classés centres de première intervention, centres de secours ou centre de secours principaux dont les secteurs de compétence opérationnelle couvrent l'ensemble du département.

De la Direction Départementale des Services d'Incendie et de Secours (D.D.S.I.S) : organisée en différents groupements et services chargés d'assurer la gestion financière, administrative et technique du corps départemental et de fournir des prestations techniques aux maires.

Conseil d'administration

Doté d'un organe délibérant, le Conseil d'Administration (C.A.) composé de 22 élus représentant les communes et le département et répartis en fonction du montant de leurs contributions au budget du S.D.I.S. Le nombre de conseillers généraux ne peut être inférieur à 14.

L'exécutif est le président du conseil d'administration, qui est de droit le président du Département ou un membre du C.A.S.D.I.S. désigné par lui, qui peut déléguer une partie de ses attributions à trois vice-présidents. Il est assisté d'un bureau composé du président, des vice-présidents et d'un membre supplémentaire élu par le conseil d'administration qui peut recevoir délégation d'une partie des attributions du conseil d'administration à l'exception des décisions relatives au budget de l'établissement. Une commission des finances et une commission des matériels et des bâtiments préparent les travaux de l'assemblée délibérante.

Composé comme l'indique le document suivant, il est présidé par monsieur Serge RIGAL, Président du Département et Conseiller Départemental du canton de Causse et Bouriane.

Première vice-présidente : madame Véronique CHASSAIN, Conseillère Départementale du canton de PUY-L’EVEQUE. Deuxième vice-président : monsieur Guillaume BALDY, Conseiller Départemental du canton de FIGEAC 2 Troisième vice-président : monsieur Fausto ARAQUÉ, Maire de BAGNAC-SUR-CELE Cinquième membre du bureau : monsieur Michel SYLVESTRE, Maire de GRAMAT

La répartition par collège est la suivante : Département : 14 Communes : 8

Conformément au CGCT, le CASDIS a délibéré pour fixer la future composition du CASDIS suite aux élections municipales en 2020 et départementales en 2021. La répartition sera de 11 sièges pour le Département et de 7 sièges pour les communes et les EPCI (5 EPCI et 2 communes)

Composition du conseil d'administration

COMPOSITION C.A 12.06.2020

Les missions des sapeurs-pompiers
DESINCA GRAMAT 2017

Selon l'article 2 de la loi n°96-369 du 3 mai 1996 relative aux services d'incendie et de secours :

Les services d'incendie et de secours sont chargés de la prévention, de la protection et de la lutte contre les incendies.

Ils concourent, avec les autres services et professionnels concernés, à la protection et à la lutte contre les autres accidents, sinistres et catastrophes, à l'évaluation et à la prévention des risques technologiques ou naturels ainsi qu'aux secours d'urgence.

Dans le cadre de leurs compétences, ils exercent les missions suivantes :

1 La prévention et l'évaluation des risques de sécurité civile
2 La préparation des mesures de sauvegarde et l'organisation des moyens de secours
3 La protection des personnes, des biens et de l'environnement
4 Les secours d'urgence aux personnes victimes d'accidents, de sinistres ou de catastrophes ainsi que leur évacuation.

L'organisation opérationnelle
FEU SOUILAC

L’organisation opérationnelle est encadrée par le règlement opérationnel arrêté par le Préfet du Lot le 17 décembre 2013.

Les moyens du corps départemental sont répartis dans les 30 centres d'incendie et de secours qui couvrent chacun un secteur opérationnel, l'ensemble de ces secteurs couvrant le département.

Seul le C.S.P. de Cahors possède un effectif de sapeurs-pompiers professionnels. La garde est pour autant mixte (sapeurs-pompiers professionnels et volontaires).

Tous les autres centres d'incendie et de secours sont armés par des sapeurs-pompiers volontaires mobilisables par le déclenchement d'appels sélectifs. Le problème de la disponibilité des sapeurs-pompiers volontaires est réel et très sensible. La mise en oeuvre de la gestion individuelle de la disponibilité des S.P.V. a amélioré de manière significative la qualité des secours avec une disparition des refus de départs.

La gestion de l'alerte (réception du 18) est centralisée en un point unique, le Centre de Traitement de l'Alerte (C.T.A.).

La gestion de l'intervention est réalisée par le Centre Opérationnel Départemental d'Incendie et de Secours (C.O.D.I.S.).

Les deux structures sont communes dans le Lot et se situent dans les locaux de la D.D.S.I.S. à CAHORS.

Le C.T.A./C.O.D.I.S. reçoit également tous les appels 112. Il est interconnecté avec le centre 15 et les centres de réception du 17.

Il est également chargé de réceptionner les appels provenant du système de télé alarme des personnes âgées mis en place par le Département.

L'organisation administrative
DDSIS

La direction départementale des services d'incendie et de secours est chargée de la mise en œuvre de toutes les dispositions de gestion qu'elles soient légales, réglementaires ou issues de délibérations du Conseil d'Administration (C.A.) et règle ainsi les affaires relatives à l'administration du S.D.I.S. et de son corps départemental.

Elle est composée de groupements et de services qui sont animés par des fonctionnaires territoriaux des cadres d'emploi des sapeurs-pompiers professionnels et des filières administratives et techniques.

Groupement des Services Ressources (GSR) : formation des personnels, gestion financière, gestion des ressources humaines, suivi des marchés publics et des assurances, administration générale ;

Groupement des Services Techniques et des Bâtiments (GSTB): achat et gestion des matériels roulants et des différents matériels d'intervention, des dispositifs de transmission et d'alerte, de l'équipement des sapeurs-pompiers, gestion du parc immobilier;

Groupement des Services Opérationnels (GSO) : Connaissance des risques et prévision opérationnelle, fonctionnement du Centre Opérationnel Départemental d'Incendie et de Secours (C.O.D.I.S.) et du Centre de Traitement de l'Alerte (C.T.A.), informatique administrative et opérationnelle, transmissions, gestion des équipes spécialisées (sauveteurs en milieux périlleux, plongeurs subaquatiques, équipe cynophile, équipe risques technologiques), suivi des commissions de sécurité compétentes pour les risques d'incendie dans les établissements recevant du public, préparation des interventions (suivi des points d'eau, plans...);

Groupement du Service de Santé et de Secours Médical (GSSSM) : chargé de la médecine du travail (professionnels et volontaires), du soutien sanitaire opérationnel, de la médicalisation des secours, de la gestion des matériels médico-secouristes du Service Qualité de Vie en Service et du maintien de la condition physique.

Groupement des Territoires : chargé de l’animation des territoriale, il regroupe les 30 Centres d’Incendie et de Secours et les 3 Unités Territoriales d’Incendie et de Secours. Son rôle est d’assurer le lien entre la direction et le terrain afin de veiller à la bonne adéquation entre les moyens nécessaires à l’action sur le terrain et les réponses apportées par les services.

Service du développement du volontariat et de la citoyenneté : chargé du développement et du maintien du volontariat ainsi que du développement des actions partenariales et citoyennes, fonction transverse, placée sous l’autorité directe du directeur adjoint.

Les moyens du SDIS
CCR

Les sapeurs-pompiers utilisent des matériels qui correspondent à l'éventail de leurs missions et qui répondent tous ou presque à des normes définies par la Direction Générale de la Sécurité Civile et de la Gestion des Crises. Ainsi le S.D.I.S. 46 possède un parc sur lequel on trouve plus de 250 matériels motorisés :

Des véhicules de lutte contre les incendies : ce sont des véhicules poids lourds qui ont soit un châssis routier soit un châssis hors chemin avec quatre ou six roues motrices. Ils peuvent transporter du personnel (3 à 8 hommes), du matériel et de l'eau (2 à 4 m ) ou uniquement de l'eau (jusqu'à 11 m ). Ils sont tous équipés de pompes qui peuvent 3 aspirer et refouler l'eau (jusqu'à 120 m /h à 15 bars).

Des véhicules de secours aux victimes : ce sont les ambulances qui armées de 4 sapeurs-pompiers peuvent transporter une victime grave ou deux victimes légères. Ils possèdent du matériel permettant de médicaliser une victime jusqu'à son arrivée à l'hôpital. Dans cette catégorie peuvent être rangés les véhicules de secours routier qui permettent de désincarcérer les victimes d'accident de la route.

Des véhicules spécifiques : les échelles aériennes qui permettent d'assurer le sauvetage de personnes jusqu'à 24 m, les véhicules de soutien des équipes spécialisées (plongeurs subaquatiques, GRIMP), les véhicules de lutte contre les feux d'hydrocarbures…

Des véhicules légers : ils permettent d'assurer les interventions légères et diverses et de transporter du personnel en renfort, en stage, en réunion…

Des matériels divers : moto pompes d'aspiration (alimentation en eau), moto pompes d'épuisement (inondations), groupes électrogènes, tronçonneuses…

En plus de ces matériels motorisés, le S.D.I.S. gère tout les matériels qui équipent les véhicules et les sapeurs-pompiers(habillement). Le S.D.I.S. gère par ailleurs 32 bâtiments répartis sur tout le département (30 CIS + Direction Départementale + Plate-forme Logistique).